Bronze Loft En Métal De Lampes Couleur 7 Suspension À Led Style bED29WHeIYM10 Suspension Suspension Luminaire M10 M10 Suspension Luminaire Bélière Simple Bélière Simple clFK1J
Martelé Stanley Martelé Suspension Small Stanley Stanley Small Suspension Suspension vwn08ymNO

Les lycéens de banlieue parisienne sont-ils discriminés par Parcoursup ? Oui, selon des enseignants, des hommes politiques et des syndicalistes. Avec le système de quotas, les élèves de banlieue n'auraient pas accès aux facs parisiennes. Et pourtant...

La plateforme Parcoursup est accusée de discriminer les étudiants de banlieue. (DENIS CHARLET / AFP)
Achat Murale Applique Orchidée VioletteCollection Nature BQCerxoWdE

La plateforme d'accès à l'enseignement supérieur, Parcoursup, est-elle discriminatoire ? Oui, selon des enseignants, des hommes politiques et des syndicalistes qui estiment que les élèves de banlieue parisienne sont défavorisés par rapport aux parisiens "intra-muros". À l'inverse, Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur affirme qu'avec un système de quotas, les élèves de banlieue peuvent au contraire avoir accès aux facs parisiennes.

Effectivement, les lycéens banlieusards sont discriminés. Mais ce n'est pas propre à Parcoursup. C'est en fait le cas depuis des dizaines d'années, partout en France, avec la règle de la sectorisation : les lycéens sont prioritaires dans les facs de leur académie, et donc les Parisiens sont prioritaires à Paris.

Un tiers des places "réservées" aux non-Parisiens

Mais cela ne veut pas dire que Paris est inaccessible pour un élève de banlieue ou d'une autre région : il existe cette année des quotas pour les élèves hors secteur, même si le volume reste opaque.

En faisant le calcul en partant de de l'option extrême, avec une priorité absolue pour les Parisiens, ils sont 27 145 à passer leur bac cette année. Si on retire les 10% environ qui statistiquement ne décrocheront pas le bac et si l'on applique les chiffres nationaux, seuls un tiers ont demandé des licences non sélectives à l'université, soit environ 16 600 élèves parisiens.

Or les universités intra-muros proposent en tout 26 000 places en licence. Si tous les élèves parisiens sont servis en premier, il restera ensuite plus de 9 000 places libres, logiquement distribuées à des non Parisiens. Soit deux tiers des places pour les Parisiens, et un tiers pour les autres.

Selon nos calculs, un tiers des places en licence simple disponibles dans Paris intra-muros sont accessibles aux élèves non-parisiens. (FRANCEINFO)